L'INFO CONTINUE SUR
Alliance des Forces Démocratiques du Congo
En Ligne le 21-11-2018 : L'AFDC-A annonce le lancement de sa campagne électorale le samedi 24 novembre 2018, à la Fikin       En Ligne le 10-10-2018 : LE PROFESSEUR MODESTE BAHATI LUKWEBO A REMIS UN DON DU MATERIEL INFORMATIQUE A L'UNIVERSITE MOYEN LUALABA ( UML).       En Ligne le 09-08-2018 : L'AM DE L'AFDC DEPOSE SA CANDIDATURE A LA DEPUTATION NATIONALE DANS LA CIRCONSCRIPTION ELECTORALE DE BUKAVU       En Ligne le 09-07-2018 : A L’OCCASION DE LA COMMEMORATION D’UN SIECLE DE VIE DE LA MERE BIOLOGIQUE DE L’AUTORITE MORALE DU PARTI,DES CADRES AFDC ET PLUSIEURS INVITÉS À BUKAVU POUR LA FÊTE       En Ligne le 06-07-2018 : BAHATI LUKWEBO: « NOS 715 CANDIDATS PROVINCIAUX SONT DEJA LA »       En Ligne le 17-06-2018 : LIGUE DES FEMMES AFDC A KOKONYANGI: « NOUS AVONS HONTE D’AVOIR UN TEL INDIVIDU AU SEIN DE NOTRE PARTI »       En Ligne le 13-06-2018 : LE COMITE FEDERAL DE L’AFDC TSHANGU FAIT COMPLET       En Ligne le 13-06-2018 : AFDC A, MODESTE BAHATI LUKWEBO DONNE DES ORIENTATIONS       En Ligne le 21-05-2018 : L'AFDC ET ALLIÉS S'ORGANISE ET SE DOTE D'UN RÈGLEMENT INTÉRIEUR       En Ligne le 14-5-2018 : ENCORE DES ADHÉSIONS: L'AFDC RATISSE LARGE       En Ligne le 28-04-2018 : MOISSON ABONDANTE POUR BAHATI ET L’AFDC       En Ligne le 24-04-2018 : PRÊTE POUR LES ELECTIONS, L'AFDC ENREGISTRE ENCORE DES NOUVELLES ADHÉSIONS       En Ligne le 25-03-2018 : LE SG PATRICK DJANGA INSTALLE OFFIELLEMENT LE NOUVEAU COMITE FEDERAL DE L’AFDC LUKUNGA       En Ligne le 28-03-2018 : PROTOCOLE D’ACCORD PORTANT CREATION D’UN REGROUPEMENT POLITIQUE DENOMME : REGROUPEMENT AFDC ET ALLIES, AFDC-A       En Ligne le 28-03-2018 : ACTE PORTANT MANDAT D’ENGAGER LE REGROUPEMENT POLITIQUE ALLIANCE DES FORCES DÉMOCRATIQUES DU CONGO ET ALLIES, AFDC-A      
News AFDC

RETOMBEES DU 2EME CONGRES, L’AFDC RENOUVELLE SA CONFIANCE A MODESTE BAHATI

Fort des résultats positifs engangés pendant les cinq années (2010-2015) à la tête de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC), Modeste Bahati Lukwebo a été reconduit, le 12 décembre 2015, comme président national du parti.

En renouvelant sa confiance en l'autorité morale de l'AFDC, le Congrès du parti entend « maintenir un leadership fort» à la tête de cette formation politique. Dans une formation politique. Dans une motion de confiance signée à l'issue de ces assises, le Congrès a pris la résolution de réaffirmer solennellement sa confiance, son attachement et son soutien à Modeste Bahati Lukwebo.

Organisé du 11 au 12 décembre, à Beatrice Hôtel, dans la commune de la Gombe, le deuxième Congrès du parti de Modeste Bahati a vécu. Douze résolutions, au total, ont sanctionné les deux jours des travaux, notamment celle de la reconduction de son autorité morale comme président national de l'AFDC. Dans la direction du parti, Mr Placide Tshisumpa Tshiakatumba, Mme Marie Jacqueline Rumbu Kazang, Mr Joseph Kokonyangi Witanene, Mr Moka Ngolo et Mr Fidèle Sulubika Issa Mafuta ont été respectivement élus Vice-présidents nationaux de l'AFDC.
Parmi les résolutions des assises, les congressistes ont, conformément aux statuts, donné mandat au Président national de procéder à la restauration des organes du parti, notamment le secrétariat général, les fédérations et les structures spécialisées. Le Congrès a également donné au président national plein pouvoir d'engager le parti au dialogue politique convoqué par le Président de la République, Joseph Kabila. En même temps, cet important forum a demandé au président national de procéder au renforcement des engagements des partenariats avec les partis frères, amis et alliés. Les congressistes ont aussi demandé à Modeste Bahati de créer une école du parti. Parmi les douze résolutions figure aussi le renouvellement du soutien et de l'attachement du parti au chef de l'Etat, Joseph Kabila.

Bahati, bilan sans appel¦
Dans son mandat exécuté en grande partie par le Vice-président national et Président national a.i., Placide Tshisumpa, Modeste Bahati a dressé un bilan élogieux de cinq dernières années. Un bilan soutenu dans son ensemble par les congressistes. « Sur le plan d'organisation et d'implantation du parti, AFDC dispose, à ce jour, une structure organisationnelle et fonctionnelle efficace et fiable qui lui permet de communiquer et de coordonner ses activités politiques de la base au sommet et vice versa sur base des mécanismes statutaires et modernes appropriés », a indiqué Modeste Bahati Lukwebo. Ce modèle, a-t-il enchaîné, est devenu une référence pour bon nombre d'organisations politiques dans notre pays. Dans cette vision avant-gardiste, le parti du ministre de l'Economie Nationale a apporté d'autres innovations dans la sphère des partis politiques en RDC. Tenez : « L'AFDC est le premier parti politique congolais à disposer, d'une part, d'un site web www.afdcrdc.cd à partir duquel les adhésions peuvent être faites en ligne à l'extérieur et l'intérieur du pays, et d'autre part, des comptes bancaires aussi bien pour le Directoire national que pour toutes ses fédérations », a-t-il révélé dans son bilan. Le professeur Bahati a également relevé que l'AFDC est implantée à travers toutes les 26 provinces de la RDC. Concrétisant ainsi, selon lui, la volonté des fondateurs telle exprimée à travers ses emblèmes, notamment le drapeau qui prévoit vingt-six étoiles bleues qui font partie de l'emblème du parti. Cette présence est remarquable à travers les chefs-lieux desdites province, les villes, les territoires, les secteurs, les groupements, les chefferies et villages. L'Autorité Morale de l'AFDC a, dans son bilan, fait état de plusieurs activités politiques au cours de ce quinquennat, notamment des descentes en provinces ; des rencontres et missions politiques aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays. Il y a eu, au cours de son premier mandat, la dotation au niveau national et provincial des sièges et des bureaux pour les structures spécialisées du parti, notamment la ligue des jeunes et la ligue des femmes.

En termes de croissance du parti, il s'est réjoui des adhésions massives que l'AFDC a connues alors qu'il n'a que cinq ans d'existence.





ALLOCUTION DU PRESIDENT NATIONAL DE L'ALLIANCE DES FORCES DEMOCRATIQUES DU CONGO (AFDC) A L'OCCASION DE L'OUVERTURE DU DEUXIEME CONGRES ORDINAIRE.
Hétel Beatrice, Kinshasa/Gombe, 12 décembre 2015

Honorables Députés Nationaux et Sénateurs ;
Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres ;
Excellences Messieurs les Ambassadeurs et Chefs des Missions Diplomatiques ;
Camarade Honorable Secrétaire Général Adjoint de la Majorité Présidentielle ;
Excellence Monsieur le Gouverneur ;
Excellence Messieurs les Commissaires Spéciaux et Adjoints ;
Mesdames et Messieurs les Représentants des partis politiques amis et des partis alliés ;
Messieurs les Vices Présidents Nationaux de l'AFDC ;
Camarades Fondateurs ;
Mesdames et Messieurs ;
Distingués invités, à vos titres et qualités respectifs.

Qu'il me soit permis, avant l'entame de mon propos, de remercier toutes les personnalités et tous les invités qui ont accepté de répondre, à notre invitation à ce 2ème Congrès Ordinaire, geste qui témoigne de la considération et de l'estime envers notre cher parti l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo, AFDC en sigle.

Je voudrais aussi remercier toutes les délégations venues de l'intérieur et de l'extérieur du pays pour apporter pendant les présentes assises leur pierre à l'édifice commun.

D'emblée, je signale que les présentes assises coà¯ncident avec la célébration des cinq années d'existence de notre Parti, AFDC, et se tiennent conformément à l'article 24 de ses Statuts et de son Règlement Intérieur.

Il sied également de rappeler que, par Arrêté Ministériel no 151/2010 du 3 novembre 2010, notre Parti politique, AFDC, avait obtenu son agrément lui permettant de s'affirmer et de mener ses activités dans l'espace politique national, sous-régional, régional et international après que ses fondateurs aient ratifié ses principes fondamentaux le 25 septembre 2010 dans un contexte particulièrement historique.

C'est ici l'occasion d'évoquer avec compassion la mémoire de tous les camarades membres fondateurs qui, ce jour là , furent rangés à nos cétés, mais qui ne sont plus de ce monde. En leur mémoire, je vous prie de bien vouloir observer une minute de silence. Je vous remercie.

Honorables Députés Nationaux et Sénateurs ;
Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres ;
Excellences Messieurs les Ambassadeurs et Chef des missions diplomatiques ;
Excellence Monsieur le Gouverneur ;
Mesdames et Messieurs les Représentants des partis politiques amis et des partis alliés ;
Messieurs les Vices Présidents Nationaux de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo ;
Chers Camarades ;
Mesdames et Messieurs ;
Distingués invités, en vos titres et qualités respectifs.

En ce moment, le monde entier a le regard tourné vers la COP21à Bourgès en France o๠les Etats négocient un traité en vue de réduire le réchauffement de la terre. Ce qui n'occulte guère les effets de la crise économique et financière teintée de la baisse drastique et persistante des cours mondiaux des métaux et des matières premières sans oublier la montée en puissance du terrorisme .

L'opinion a encore présent à l'esprit les événements qui ont récemment ensanglanté et endeuillé la République Franéaise, le Tchad, le Cameroun, le Mali, la Russie, la Tunisie et tant d'autres pays.

C'est ici l'occasion pour l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) de saluer toutes les initiatives de Son Excellence Monsieur Joseph KABILA KABANGE, Chef de l'Etat, en vue de maintenir et de consolider la paix et la sécurité dans notre pays, la République Démocratique du Congo.

Au niveau national, l'appel de Son Excellence Monsieur Joseph KABILA KABANGE, Chef de l'Etat et Autorité Morale de la Majorité Présidentielle (MP), lancé, après consultation de toutes les couches sociales du pays (partis politiques de l'opposition et de la majorité, les Confessions religieuses, la société civile et autres associations politiques) au Dialogue politique inclusif dans le but de baliser le chemin d'un avenir radieux pour notre pays, face aux enjeux électoraux, ne peut laisser indifférente toute organisation politique qui concourt à l'amélioration des conditions de vie de la population.

L'AFDC, notre parti politique, participera en toute responsabilité au Dialogue pour y apporter sa contribution pour la bonne tenue et la réussite de cette rencontre à inscrire dans les annales politiques de notre pays.

Distingués Invités ;
Mesdames et Messieurs ;
Chers Camarades

Au lendemain de l'agrément lui accordé par le Gouvernement de la République, l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) avait tenu le 12 décembre 2010, son premier Congrès Ordinaire à Kinshasa, à l'issue duquel le Président National et les Vice-présidents nationaux ainsi que les responsables des structures spécialisées ont été élus et affectés.

Huit mois après sa fondation, sa structuration et l'installation des ses organes, en sus du défi pressent et énorme de son implantation à travers toute l'étendue du pays, le jeune Parti devait affronter les échéances électorales, singulièrement les élections législatives de novembre 2011.

Lesdites élections, bien que rudes et pénibles, ont produit des résultats pour l'AFDC, qui ont surpris les observateurs et autres analystes politiques et ont de surcroit, hissé l'AFDC au nombre des partis implantés sur toute l'étendue du territoire national et ayant une forte représentation à l'Assemblée Nationale qui, lui a permis de mettre en place son Groupe Parlementaire avec des Alliés.

Lors de la publication en date du 28 avril 2012, du Gouvernement dit MATATA I, le Président National élu de l'AFDC, votre humble serviteur, y a été appelé et tomba ainsi dans l'incompatibilité constitutionnelle suivant les prescrits de l'article 97 de la Constitution du 18 février 2006 telle que modifiée par la loi numéro 11/02 du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles de la Constitution.

Pour rappel, l'article 97 dispose : « les fonctions de membre du Gouvernement sont incompatibles avec l'exercice de tout mandat électif, de tout emploi public, civil ou militaire et de toute activité professionnelle à l'exception des activités agricoles, artisanales, culturelles, d'enseignement et de recherche. Elles sont également incompatibles avec toute responsabilité au sein d'un parti politique ».

Pour combler le vide créé par son entrée au Gouvernement et en conformité avec les dispositions des articles 32, 33, 34, 36 et 68 des Statuts ainsi qu'aux articles 37, 46, 48 et 82 du Règlement Intérieur de l'AFDC, il avait en qualité de Président National convoqué le 19 mai 2012 la réunion du Collège des Fondateurs pour la désignation du Président National ad intérim.

A l'issue de cette réunion, le Camarade Honorable Placide TSHISUMPA TSHIAKATUMPA, Premier Vice-président National, fut désigné, comme Président National ad intérim de l'AFDC.

Je saisis cette occasion pour lui présenter, au nom de tous les camarades fondateurs et au mien propre, les remerciements et les félicitations pour le travail abattu face aux obstacles quotidiens rencontrés mais sagement surmontés tout au long de l'exercice de son intérim, depuis mai 2012 jusqu'à ce jour. Que tous les camarades membres du Directoire National et des structures spécialisées qui ont accompagné le camarade PN ai. soient également remerciés.

Il est à relever que les cinq (5) années qui consacrent la vie de notre Parti ont, sans nul doute, constitué des moments d'acquisition d'une expérience certaine sur les plans organisationnel, fonctionnel, structurel. Cette expérience acquise au prix d'énormes sacrifices et d'un agir collectif, devra être capitalisée pour, d'une part, consolider les acquis et, d'autre part, corriger et rectifier les erreurs et faiblesses afin de répondre favorablement aux exigences liées à la gestion moderne de l'AFDC. Bref, il s'agit de baliser tout au long des présentes assises les voies de l'impérieuse restructuration aux fins de redynamiser notre cher Parti dans le souci de consolider son rayonnement dans un monde politique à rude compétition.

C'est dans cet ordre d'idées que j'exhorte tous les camarades délégués ici présents à scruter profondément nos textes (Statuts et Règlement Intérieur), en vue de :

- Elaborer un mécanisme de fonctionnement assaini pour un fonctionnement harmonieux des structures ;
- Doter les Ligues des Jeunes et des Femmes de Règlement Intérieur spécifique régissant leur fonctionnement quotidien tel que prévu par l'article 44 de nos Statuts, sans toutefois faire d'elles des structures autonomes et indépendantes ;
- Jeter un regard introspectif au Directoire National afin d'y apporter, s'il échet, des correctifs appropriés ;
- Réfléchir et rendre plus efficace le mécanisme existant relatif à la mobilisation des ressources financières attendues des membres fondateurs et effectifs, d'honneur et des sympathisants ;
A cet effet, tous les camarades délégués commis à cette tache devront se munir d'une attitude teintée d'amour, de solidarité, de cohésion et de collaboration pour un meilleur résultat.

Mesdames et Messieurs ;
Distingués Invités ;
Chers Camarades

Il est évident qu'après cinq (5) ans de gestion de notre Parti politique, je me trouve dans l'obligation de rendre compte en vertu du principe de redevabilité.

A cet effet, le mandat que vous m'avez confié et qui a été exécuté en grande partie par le Camarade Premier Vice-président national, qualifié de positif, s'agissant de bilan et perspectives d'avenir, se présente comme suit :

Sur le plan d'organisation et d'implantation du Parti, l'AFDC dispose, à ce jour, d'une structure organisationnelle et fonctionnelle efficace et fiable qui lui permet de communiquer et de coordonner ses activités politiques de la base au sommet et vice versa sur base des mécanismes statutaires et modernes appropriés. Ce modèle est devenu une référence pour bon nombre d'organisations politiques dans notre pays.

A titre indicatif, l'AFDC est le premier Parti politique congolais à disposer, d'une part, d'un site web www.afdcrdc.cd à partir duquel les adhésions peuvent être faites en ligne à l'extérieur et à l'intérieur du pays, et d'autre part, des comptes bancaires aussi bien pour le Directoire national que pour toutes ses fédérations.

En outre, je tiens à relever que l'AFDC est implantée à travers toutes les 26 provinces de la RDC, concrétisant ainsi la volonté des fondateurs tels qu'exprimée à travers ses emblèmes, notamment le drapeau qui prévoit vingt six étoiles bleues qui font partie de notre emblème officiel du Parti.

Cette présence est remarquable à travers les Chefs lieux desdites provinces, les villes, les territoires, les secteurs, les groupements, les chefferies et villages.

Aussitét élu, fort de la confiance placée en moi par les membres du Congrès, j'ai organisé et conduit personnellement plusieurs activités politiques. Il s'agit, notamment de :


a. Descentes en provinces ;
b. Rencontres et missions politiques à l'intérieur et à l'extérieur du pays ;
c. Conduite de plusieurs activités d'adhésions massives des membres etc

Durant mon mandat, j'ai doté les structures spécialisées ; la ligue des jeunes et la ligues des Femmes de bureaux de leurs sièges dà»ment équipés au niveau national et provincial.

Je signale également l'implantation et le fonctionnement effectifs des représentations de l'AFDC à l'extérieur du pays à travers les cinq (5) continents. A ce jour, elles s'élèvent a quarante (40) bureaux de représentation à travers le monde, notamment en Chine, au Japon, au Canada, à Dubai, en Allemagne, en France, en Italie, en Suisse, en Egypte, en Afrique du Sud, en Ouganda, au Burundi, en Belgique, au Royaume Uni, en Australie.

Je me réjouis de la croissance constante du nombre d'adhésions qu'enregistre continuellement l'AFDC depuis sa création jusqu'à ce jour. Il est à noter qu'à l'aube de sa création l'AFDC comptait près d'un million cinq cent milles (1.500.000) membres passant à ce jour à plus de six millions cent milles (6.100.000) membres et cet élan se poursuivra avec le travail que nous sommes entrain d'abattre du jour au jour pour le rayonnement de notre Parti politique. Il suffit de consulter le site web de la CENI pour se rendre compte de l'implantation nationale de l'AFDC mais surtout de ses efforts pour aligner le plus grand nombre de femmes candidates aux élections provinciales prochaines.

Mesdames et Messieurs ;
Distingués Invités ;
Chers Camarades

Pour illustrer mon propos en rapport avec la compétitivité avérée de l'AFDC, je porte à votre connaissance que les études menées par une ONG Internationale Américaine, avaient retenu l'AFDC parmi les six (6) partis politiques de la RDC les plus représentatifs. De ces six partis politiques il y avait trois de l'opposition et trois autres de la Majorité Présidentielle, parmi ces derniers, l'AFDC était classée en deuxième position.

Les atouts de Marketing politique assis sur les capacités d'implantation de l'AFDC ont fait porté cette dernière au nombre des partis politiques plébicités au « Programme TOMIKOTISA » piloté par l'organisation américaine NDI, pour sa participation à plusieurs activités consacrées, notamment à la formation des femmes, des jeunes, des candidats Députés et aussi à d'autres modules ouverts aux leaders et quelques hauts cadres du Parti.


Dans cette optique, l'AFDC, à travers le Directoire National, avait noué des partenariats politiques avec les partis membres de l'International Socialiste basé à Londres.

Je salue à cet effet, la présence dans cette salle dans le cadre du partenariat, Mr. OUMAR MARIKO, Député National et Président National du parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l'Indépendance (SADI) du Mali.

Avant de clore ce chapitre, je tiens à informer que l'AFDC prendra part, au début de l'année 2016, au Colloque sous-régional des Partis Africains de Gauche qui se tiendra à Bamako au Mali.

Sur le plan politique national et fort des capacités d'implantation et d'organisation sus évoquées de l'AFDC, notre parti avait gagné aux élections de 2011 vingt deux (22) sièges de Députés Nationaux, ce qui lui avait permis, avec ses alliés politiques, de créer le « Groupe Parlementaire AFDC et Alliés » à l'Assemblée Nationale, deuxième force politique de la Majorité Présidentielle.

Cette position lui a valu chronologiquement le poste de :

- Questeur adjoint au Bureau de l'Assemblée Nationale ;
- Ministre de l'Emploi, du Travail et de la Prévoyance Sociale, et récemment nommé Ministre de l'Economie Nationale ;
- Ministre provincial chargé de l'Intérieur de l'ex Province Orientale ;
- Ministre provincial des Travaux publics dans l'ex province de l'Equateur ;
- Ministre provincial du Plan et Budget du Nord Kivu ;
- Ministre provincial des travaux publics du Kongo central ;
- Secrétaire Exécutif du Gouvernement provincial de l'ex province de l'Equateur ;
- Directeur Général adjoint de l'Institut National de Préparation Professionnelle (INPP) ;
- Membre de la Plénière de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI);
- Vice-gouverneur de la Province du Sud Kivu ;
- Ministre des Affaires Sociales et Actions Humanitaires ;
- Secrétaire Général adjoint de la Majorité Présidentielle ;
- Commissaire Spéciale de la nouvelle province de MONGALA,
- Quatre (4) commissaires spéciaux adjoints (Haut LOMAMI, HAUT UELE, NORD UBANGI et MAINDOMBE).

Dans le cadre de l'exécution de la Charte de la Majorité Présidentielle, l'AFDC participe régulièrement et activement aux réunions de son Bureau politique avec deux délégués, en l'occurrence, les camarades, votre humble serviteur et le Premier Vice €“ président, actuel Président National a.i.

La position de nos alliés dans le Groupe parlementaire « AFDC et Alliés » leur a valu d'occuper les postes suivants :

- Président de la Commission Economique et Financière à l'Assemblée Nationale pour le parti politique la Ligue pour la Décence des Intérêts de Citoyen (LDIC) ;
- Ministre de la jeunesse et des Sports pour ACO ;
- Vice - ministre aux Droits Humains pour le parti politique CRD ;
- Vice - ministre des Transports et voies de communication Avenir du Congo (ACO) ;
- Commissaire spécial adjoint de l'Ituri pour le parti politique Bloc Uni pour la Renaissance et l'Emergence du Congo (BUREC).

Comme vous aurez à le remarquer, ces réalisations en termes d'occupation de postes de responsabilités confiés aux membres de notre Groupe Parlementaire sont très encourageantes. A mon humble avis, attestons avec satisfaction, au regard de ces résultats, que le parcours de notre Parti politique, sur ce point précis, est élogieux, mais beaucoup reste à faire. Et pour y arriver, nous devons ensemble conjuguer les efforts et regarder dans la même direction.

Mesdames et Messieurs ;
Distingués Invités ;
Chers Camarades

S'agissant de la mobilisation des cotisations, j'ai réalisé pendant mon mandat à la tête de l'AFDC des sommes importantes qui ont été affectées aux dépenses ci-dessous :

1. Loyers des bureaux et primes des camarades permanents aux bureaux AFDC, à travers toute la République ;
2. Impression des drapeaux et autres insignes communicationnels ainsi que des frais connexes y afférents (transports, douane, entreposage €¦) ;
3. Paiement des cautions électorales des candidats députés provinciaux et candidats gouverneurs des provinces ;
4. Différents frais des missions, logements, billets, restauration et autres frais connexes dans le cadre d'implantation du Parti à l'intérieur et à l'extérieur du pays ;
5. Achat d'une concession agricole de 100 ha à Songololo au Kongo Central et son exploitation ;
6. Organisation des rencontres du Directoire National ;
7. Primes pour des téches ponctuelles et des commissions de travail ;
8. Fournitures de bureau et autres consommables ;
9. Diverse interventions ponctuelles ;
10. Déploiement des drapeaux en provinces ;
11. Dotation matériel roulant (motos, vélos) ;
12. Frais de dépéts des listes des candidatures de Députés Provinciaux dans toutes les circonscriptions électorales ;
13. Frais des dépéts des listes des candidatures des Gouverneurs des provinces ;
14. Organisation des cérémonies des adhésions massives ;
15. Location des salles de réunions et espace pour les activités politiques du Parti ;
16. Cartes prépayées pour communication ;
17. Diffusion des activités politiques dans la presse écrite et audiovisuelle ;
18. Frais relatifs à la préparation et organisation du deuxième Congrès Ordinaire (billets A/R, hébergement, location bus pour le transport des participants, restauration, location salle Hétel Beatrice et autres), etc.

Mesdames et Messieurs ;
Distingués Invités ;
Chers Camarades

Le tableau ci-dessus présenté, semble transparaitre un parcours sans obstacles, ce qui est loin de la réalité vécue.

Mes cinq ans de gestion n'avaient pas connu que de roses, il été aussi émaillé d'épines. Qu'il me soit permis d'en épingler quelques unes :


Dans le contexte de la politique nationale, toutes les attentes exprimées par l'AFDC, au vu de son poids politique, n'ont pas étés honorées. Au nom de la cohésion et de la solidarité au sein de notre plateforme politique, la Majorité Présidentielle, l'AFDC est restée, en toute circonstance, fidèle à son engagement et à ses idéaux dans le souci de préserver et de garantir la cohésion de la majorité et un partenariat exempt de toute conflictualité avec ses pairs de sa famille politique.

Dans le contexte du fonctionnement du Parti, il est observé un reléchement dans le chef des quelques membres du Parti s'agissant de leurs cotisations mensuelles tant souhaitées et utiles à son fonctionnement.

A ce sujet, j'exhorte donc tous les membres, de la base jusqu'au sommet, à s'approprier suffisamment le fonctionnement du Parti conformément aux dispositions de nos Statuts et Règlement Intérieur.

Aussi faut-il noter que les résultats positifs évoqués ci-haut ne pouvaient nous attirer que des jalousies et des obstacles dans un contexte politique de forte concurrence.



Mesdames et Messieurs ;
Distingués Invités ;
Chers Camarades

Il vous souviendra qu'à la création de l'AFDC, nous avons convenu d'un grand Parti politique au cÅ“ur de l'Afrique pour rayonner à travers le monde et traduire son Projet de Société en programme de Gouvernement afin de conduire le pays au développement pour son émergence socioéconomique.

Pour y arriver, les résultats obtenus jusqu'alors ne peuvent en aucun cas nous pousser à dormir sur nos lauriers mais en revanche, nous pousser à déployer suffisamment d'efforts pour que la vision et la stratégie communément déployées soient réalisées dans un délai raisonnable.

J'estime pour ma part que, ce deuxième Congrès de l'AFDC nous offre un cadre idéal de reconduction de nos objectifs, de projection d'un avenir radieux à court, à moyen et à long terme pour notre organisation politique que nous voulons stable, dynamique, compétitive et républicaine.

Pour ce faire, je lance un vibrant appel à tous les camarades disséminés à travers le monde de s'armer en patience, tolérance mutuelle, unité, amour, solidarité, cohésion, engagement sans faille et agir collectif pour le succès et le triomphe de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo.

Que Dieu bénisse la République Démocratique du Congo ;
Que Dieu bénisse l'AFDC
Je vous remercie
Fait Kinshasa, 12 décembre 2015


Modeste BAHATI LUKWEBO
Président National





RESOLUTION Né001/15 PORTANT DESIGNATION DU PRESIDENT NATIONAL ET DES VICE-PRESIDENTS NATIONAUX DE L'ALLIANCE
DES FORCES DEMOCRATIQUES DU CONGO (AFDC)

Nous Membre du Congrès réunis en ce 12ème jour du mois de décembre 2015, en Deuxième Congrès Ordinaire, dans la Salle de Conférence de BEATRICE Hétel, à Kinshasa/Gombe ;

Vu la Constitution de la République Démocratique du Congo telle que modifiée à ce jour, spécialement en son article 6 ;

Vu la Loi né04/002 du 15 mars 2004 portant organisation et fonctionnement des Partis Politiques ;

Vu l'Arrêté Ministériel né151/2010 du 03 novembre 2010 portant enregistrement du Parti Politique dénommé « Alliance des Forces Démocratiques du Congo », en sigle « AFDC »;

Vu les Statuts de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC), spécialement en ses articles 23, 24, 25, et 26 ;

Vu le Règlement Intérieur de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC), spécialement en ses articles 23, 24, 25, et 26 ;

Etant entendu que le Président National et les Cinq Vice-présidents Nationaux de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo, en sigle « AFDC », sont arrivés au terme de leur mandat de cinq ans ;

Après élection à l'unanimité des membres composant le Congrès ;

Adoptons les résolutions ci-après :
1. A été élu Président National de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo, en sigle « AFDC », pour un mandat de 5 ans, le Camarade Modeste BAHATI LUKWEBO à l'unanimité des membres présents au 2éme Congrès Ordinaire ;
2. Ont été élus Vice-présidents Nationaux de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo, en sigle « AFDC », pour un mandat de 5 ans, les Camarades dont les noms et fonctions sont repris ci-dessous :

1. Mr. Placide TSHISUMPA TSHIAKATUMBA
2. Mme Marie Jacqueline RUMBU KAZANG
3. Mr. Joseph KOKONYANGI WITANENE
4. Mr. MOKA NGOLO
5. Mr. Fidèle SULUBIKA ISSA MAFUTA

3. Le Congrès, conformément aux Statuts, donne mandat au Président National de procéder à la restructuration des organes du Parti, notamment le Secrétariat Général, les Fédérations et les Structures Spécialisées.

4. Le Congrès donne au Président National plein pouvoir d'engager le Parti au Dialogue politique convoqué par Son Excellence Monsieur le Président de la République.

5. Le Congrès demande au Président National de procéder au renforcement des engagements des partenariats avec les Partis frères, amis et alliés.

6. Le Congrès demande au Président National de créer une école du Parti.

7. Le Congrès renouvèle le soutien et l'attachement au Chef de l'Etat.

8. Le Congrès adopte et approuve les actions telles que présentées dans le bilan du mandat 2010-2015.

9. Le Congrès adopte et approuve les modifications apportées à certains articles des Statuts.

10. Le Congrès demande au Président National de dissoudre les inter-fédérations suite à l'augmentation du nombre des Provinces et la nécessité de créer des sous-fédérations.

11. Le Congrès demande au Président National de revoir le taux de cotisation mensuelle à la hausse au niveau de la base (Village, Territoire) à 1000 Fc.

12. Sont abrogées toutes les dispositions antérieures ou contraires à la présente résolution.

Fait à Kinshasa, le 12 décembre 2015





MOTION DE CONFIANCE AU CAMARADE MODESTE BAHATI LUKWEBO, PRESIDENT NATIONAL DE L'AFDC

Nous, Membres de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo, en sigle « AFDC », réunis en Deuxième Congrès Ordinaire, conformément aux articles 23, 24, 25 et 26 des Statuts et du Règlement Intérieur, le Samedi 12 décembre 2015, à Béatrice Hétel, à Kinshasa/Gombe ;

Soucieux de maintenir un leadership fort à la tête de notre parti politique AFDC ;

Convaincus des résultats combien positifs réalisés pendant les cinq premières années de l'existence du parti ;

Déterminés à maintenir l'élan déjà engagé pour l'extension et la restructuration des organes du Parti en vue de les performer.

Conscients que pareille vision ne peut se concrétiser qu'à travers un leadership fort déjà engagé dans ce processus ;

Mus par une noble et légitime ambition de prendre part activement aux enjeux politiques de l'heure et à venir ;

Déterminés à nous organiser autour des valeurs éthiques, spirituelles, politiques, citoyennes, de cohésion sociale, des libertés fondamentales, du travail, de la bonne gouvernance et de la paix ;

Avons résolu de réaffirmer solennellement notre confiance, notre attachement et notre soutien au Camarade Modeste BAHATI LUKWEBO, Initiateur et Président National de l'AFDC ;

Fait à Kinshasa, le 12 décembre 2015


RELEVE DES ARTICLES A CREER ET A MODIFIER DANS LES STATUTS DE L'ALLIANCE DES FORCES DEMOCRATIQUES DU CONGO (AFDC)

CHAPITRE II

Créer un nouvel article à insérer après l'article 14 et l'actuel article 15 devient 16. Il est proposé un article 15 ainsi libellé : « Tout membre Fondateur a le devoir d'assurer la visibilité du parti et de ses activités par une implantation dans sa province ou dans son lieu de résidence »

Justificatif : il est constaté un reléchement accru dans le chef des Fondateurs dans l'activité d'implantation du parti et abandonnant d'assurer la visibilité du parti.


CHAPITRE III

Article 25 : Supprimer le dernier alinéa qui dispose : « le Congrès : - reéoit et sanctionne le bilan présenté par le Secrétariat Général »

Justificatif : Cet alinéa est en contradiction flagrante avec le 1er alinéa du même article 25 et 26 inséré imprudemment dans les statuts. Ces articles disposent :

L'alinéa 1er de l'article 25 : « le Congrès :
- Elit le Président National et les Vice-présidents nationaux ; »
- Article 26 : « le Président National est élu pour un mandat de 5 ans renouvelable et le cas échéant relevé de sa fonction exclusivement par le Congrès dans les conditions déterminées par le Règlement Intérieur. Tandis que les Vice-présidents nationaux sont élus par le Congrès sur proposition du Président National. »

Il est aberrant qu'il s'agisse d'une autorité autre qui n'est pas élue par le Congrès soit redevable devant lui. Le principe de redevabilité voudrait que le mandataire rende compte.

Article 27 : Supprimer les Présidents Fédéraux et Présidents, Vice-présidents Nationaux, Secrétaire Général et ses adjoints honoraires (Alinéas 6 et 7)

Justificatif : - Les Présidents et Vice-présidents nationaux, le Secrétaire Général sont déjà membre du Directoire National (Cfr. Article 33).
- Les Présidents avec (s) est une imprécision dangereuse
- S'ils sont honoraires, il revient au Président National qui convoque le Bureau Politique de les inviter s'ils sont restés membres du Parti. S'ils ont quitté, que viendront-ils chercher au Bureau Politique.

Article 33 : (Créer de nouveaux articles 34 et 35 entre l'actuel qui devient 36.

Justificatif : Le Directoire National étant un organe de la conduite du parti, il y a lieu de fixer les attributions de son Président, même à titre indicatif :

- Le Président National représente et engage le parti vis-à -vis des tiers ;
- Il dirige le Directoire National ;
- Il dirige le Collège des Fondateurs ;
- Les actions judiciaires, tant en demande qu'en défense sont intentées ou soutenues au nom du parti par le Président National ou par toute autre personne dà»ment mandaté par lui ou par son intérimaire ;

Article 33 : Au niveau du Directoire National, actuellement, siègent les Vice-présidents Nationaux en charge des Provinces et les Présidents Nationaux des structures spécialisées et la Trésorière Générale, sans qu'ils ne soient expressément cités par l'article dans l'énumération des personnes devant y siéger.

1. Pour pallier cette carence, il est proposé que l'appellation vice-président en charge des Provinces devienne Conseiller National pour éviter toute confusion avec les Vice-présidents Nationaux élus au Congrès sur la liste du Président National ;

2. Et ajouter un alinéa à l'article 33 actuel qui dispose : « le Conseiller National est le Conseiller du Président National sur les questions liées à la Province et peut siéger au Directoire National sur invitation expresse du Président National, lorsqu'il sera traité de la question relative à sa province. »

S'agissant du Poste de Trésorier Général, supprimer l'appellation et en faire un Secrétaire National en charge des Finances attaché au Président National.

L'article 33 pose un autre problème : les fédéraux sont repris comme membres du Directoire National (comme pour dire que les Gouverneurs sont membres du Gouvernement National). Il y a donc lieu de supprimer le 5ème alinéa de l'article 33.

Article 34 à créer : Fixer les attributions de Vice-présidents Nationaux : « Les Vice-présidents Nationaux assistent le Président National dans l'exercice de ses attributions. En cas d'absence ou d'empêchement du Président National, l'intérim est assuré par le 1er Vice-président National, le Collège des Fondateurs informé.

Article 35 : Ajouter l'alinéa 2 conformément à la recommandation du Collège des Fondateurs du 12 février 2012, ainsi libellé : « Toutefois, en cas d'urgence et de nécessité, les prérogatives dévolues au Directoire National peuvent être exercées par le Président National. »

Article 38 : Ajouter un IN FINE de l'alinéa 1, « nommés par le Président National »
« Ajouter un alinéa 2 : « Dans l'accomplissement de leurs téches, le Secrétaire Général et ses adjoints travaillent en étroite collaboration avec le Président National. Ce dernier est régulièrement informé des activités du Secrétariat Général »

Article 40, alinéa 2 : Supprimer deux pour ne pas limiter le champ d'action du mandant face aux besoins pouvant naitre.

Article 46 : Supprimer l'alinéa 4 et le remplacer par Coordonnateurs Provinciaux des Structures Spécialisées.

Article 44 : Ajouter un alinéa 2 qui stipule : « les structures spécialisées sont dirigées par des Coordonnateurs Nationaux nommés par le Président National, le Directoire National entendu. Ils siègent au Directoire National »

Article 44 : Qu'il soit ajouté un alinéa 3, 4 à l'article 44 :
Art.44, alinéa 3 : « En Province, elles sont dirigées par un Coordonnateur Provincial. »

Justificatif : Eviter la confusion d'appellation entre le Président National élu au Congrès et les Présidents Nationaux de ces structures spécialisées, qui statutairement ne sont pas élus par le Congrès.

Art.44, alinéa 4 : « Les Coordonnateurs Nationaux des structures spécialisées sont nommés par le Président National, le Directoire National entendu »


CHAPITRE IV

Article 63 : Ajouter un alinéa dernier : « Les voies de recours sont reconnues à tout membre faisant l'objet d'une sanction disciplinaire »

Justificatif : Le respect du principe du contradictoire et du droit légitime de la défense.

Article 64 : à créer : « tout membre fondateur exclu par le Congrès ou le Collège des Fondateurs perd cette qualité.

En cas de réintégration, il a la qualité de membre effectif.

Il revient au Président National de convoquer le Collège des Fondateurs ou le Congrès, s'il le juge nécessaire, pour la réhabilitation de la qualité de fondateur. »


 



Autres Infos de News AFDC



  • L'AFDC-A annonce le lancement de sa campagne électorale le samedi 24 novembre 2018, à la Fikin

    En ligne le 21-11-2018

    À quelques jours du début de la campagne électorale, le regroupement politique AFDC et Alliés a tenu à réarmer moralement ses candidats à la députation nationale et provinciale. C'était le dimanche 18 novembre 2018 au cours d'une réunion de la conférence des présidents des partis et personnalités politiques membres de ce regroupement du FCC, réunion élargie aux candidats députés et provinciaux.

  • L'AM DE L'AFDC DEPOSE SA CANDIDATURE A LA DEPUTATION NATIONALE DANS LA CIRCONSCRIPTION ELECTORALE DE BUKAVU

    En ligne le 09-08-2018

    Modeste BAHATI LUKWEBO, L'Autorité Morale du regroupement politique AFDC et Alliés a déposé sa candidature à la députation nationale, le lundi 06/08/2018 dans la circonscription électorale de BUKAVU, dans la province du SUD-KIVU. Dès son arrivée au port IHUSI de BUKAVU, il a reçu un accueil délirant d'une foule immense, composée de cadres et militants de sa formation politique AFDC ainsi les membres des partis politiques du regroupement AFDC-A.

  • AFDC A, MODESTE BAHATI LUKWEBO DONNE DES ORIENTATIONS

    En ligne le 13-06-2018

    Le président national et l'Autorité Morale du regroupement politique Afdc-A, Modeste BAHATI LUKWEBO a présidé le samedi 9 juin dernier au siège de cette plateforme de la majorité présidentielle situé aux croisements des avenues MBOMU et Huilerie, dans la commune de Kinshasa.

  • ENCORE DES ADHÉSIONS: L'AFDC RATISSE LARGE

    En ligne le 14-5-2018

    Suite à son projet de société qui place l'homme au centre de ses actions, l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo a encore enregistré deux mille nouveaux adhérents. Dimanche 13 mai, il est 16h, Modeste BAHATI LUKWEBO foule ses pieds au pavillon 22 de la FOIRE INTERNATIONALE DE KINSHASA

  • MOISSON ABONDANTE POUR BAHATI ET L’AFDC

    En ligne le 28-04-2018

    Implantée sur l’ensemble du territoire de la RD-Congo, l’Alliance des forces démocratiques du Congo « AFDC », deuxième force parlementaire de la Majorité présidentielle -MP-, a enregistré des adhésions massives durant la deuxième quinzaine du mois d’avril 2018.

  • PRÊTE POUR LES ELECTIONS, L'AFDC ENREGISTRE ENCORE DES NOUVELLES ADHÉSIONS

    En ligne le 24-04-2018

    Plus de 500 adhérents, membres de l'association LA FORTUNE se sont donné rendez-vous dans la salle Prestige de MBUDI, Le samedi dernier pour signer officiellement leur adhésion devant les membres du directoire national, en présence de l'Autorité Morale de l'AFDC, Modeste BAHATI LUKWEBO.

  • LE SG PATRICK DJANGA INSTALLE OFFIELLEMENT LE NOUVEAU COMITE FEDERAL DE L’AFDC LUKUNGA

    En ligne le 25-03-2018

    L’Alliance des Forces Démocratiques du Congo AFDC a désormais un nouveau comité fédéral dans le district de LUKUNGA. C'est Patrick DJANGA Secrétaire Général de ce parti, 2ème force de la Majorité Présidentielle qui a procédé le samedi 24 mars 2018 à l'installation officielle des membres qui composent cette équipe qui sera dirigée par IMMACULEE CIBALONZA. Témoins de l'événement, Modeste BAHATI, Autorité Morale de l'AFDC et autres cadres invités à cette cérémonie. La nouv

  • MODESTE BAHATI CONFIRME L’APPARTENANCE DU REGROUPEMENT AFDC-A A LA MP

    En ligne le 24-03-2018

    Sur instruction du Chef de l’Etat Joseph KABILA, Autorité Morale de la Majorité Présidentielle, le Secrétaire Général de la Majorité Présidentielle a eu le mardi 20 mars 2018 une séance de travail avec la délégation du regroupement politique, AFDC et Alliés ( AFDC-A).

  • AVEC 15 PARTIS DESORMAIS DANS SON ESCARCELLE MODESTE BAHATI FRAPPE UN GRAND COUP

    En ligne le 20-03-2018

    * La nouvelle plateforme « AFDC-A » est ainsi en ordre de bataille pour le scrutin du 23 décembre.

    * Ce Regroupement s’est constitué conformément à la Charte de la MP. Pour un haut fait politique du week-end dernier, la création de la plateforme politique labellisée " AFDC et Alliés ", en a été un. Dans les rues de Kinshasa, l’annonce officielle de cette nouvelle coalition a fait grand bruit. Y compris au sein de certains états-majors des partis politiques appa

  • DANS SA RONDE DES PARTIS POLITIQUE : LE SG DE LA MP VANTE LES MÉRITES DE L’AFDC

    En ligne le 29-01-2018

    Le mardi 23 janvier dernier, l'avenue de Libération, ex- 24 novembre était spontanément prise d'assaut par des militants de l'Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC)… Ils étaient venus saluer la visite du Secrétaire général de la Majorité présidentielle (MP), Aubin Minaku, et écouter le contenu de son message.

  • LES FEMMES DE L’AFDC FÊTENT LEURS PROMUS ET REMERCIENT J. KABILA

    En ligne le 14-10-2017

    Dans une déclaration lue par la Présidente de la Ligue des Femmes, Claudine Ndusi, les femmes de l’Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC) ont exprimé leur gratitude au chef de l’Etat, Joseph Kabila, pour la nomination de certains membres de leur parti dans les gouvernements provinciaux et le CNSA.

  • EN PRESENCE DE MODESTE BAHATI LE CAUCUS AFDC GRAND KASAÏ VOIT LE JOUR

    En ligne le 05-10-2017

    L’Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC) a procédé le samedi 30 septembre 2017 au lancement d’une structure dénommée : « Caucus AFDC Grand Kasaï ». Une organisation qui a notamment vocation de redynamiser les activités du parti dans cette partie du territoire national.

  • ATTIRÉES PAR SON PROJET DE SOCIÉTÉ, QUATRE MILLE PERSONNES ADHÉRENT A L'AFDC

    En ligne le 18-07-2017

    C’est un nouveau test de popularité réussi de l’Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC) vécu hier, dimanche 18 juin 2017, au stade Vélodrome de Kintambo. Le parti de Modeste Bahati Lukwebo a officiellement lancé sa campagne pour l’enrôlement des électeurs et a, dans la foulée, enregistré quatre mille nouveaux adhérents au parti. Un avertissement sévère pour les prochaines échéances électorales.

  • Pour Indiscipline Et Déviationnisme, AFDC : Jean Collins Musonda Suspendu !

    En ligne le 03-11-2016

    L’ancien Directeur de cabinet du ministre de l’Economie nationale vient d’être suspendu de ses fonctions de Secrétaire général Adjoint de l’AFDC. Plusieurs griefs sont mis à sa charge, notamment la discourtoisie et irrévérence vis-à-vis de la hiérarchie du parti dans l’expression de ses revendications.

    Jean Collins Musonda Kalusambo a été suspendu, à titre conservatoire, de ses fonctions de Secrétaire général Adjoint en charge des Questions publiques,

  • L'AFDC MET EN PLACE UNE MUTUELLE DE SANTE

    En ligne le 23-08-2016

    Les membres de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) vont désormais avoir un accès aux soins de santé à faible coût. Cette initiative s’inscrit dans la vision du parti qui place le social des Congolais au centre de sa lutte.

  • L’AFDC TRÈS SOLLICITÉE PAR DE NOUVELLES ADHÉSIONS

    En ligne le 10-08-2016

    L’Alliance des Forces Démocratiques du Congo, AFDC en sigle, a le vent en poupe et démontre, si besoin en est encore, qu’elle constitue la deuxième force de la Majorité. Car, à Kinshasa comme en provinces, des milliers d’hommes, femmes, jeunes et vieux se bousculent au portillon de ce parti cher à Modeste Bahati Lukwebo pour y adhérer et avoir leurs cartes de membres.

  • Formations aux Projets Molongi et Académie de femmes candidates : l’AFDC fait la restitution.

    En ligne le 26-07-2016

    La haute direction nationale de l’AFDC a organisé vendredi, 15 juillet 2016 en la salle Mafraland à Gombe, une séance de restitution à l’intention des membres du Parti dont les sénateurs et députés nationaux, présidents fédéraux, coordonnateurs des structures spécialisées, Secrétaires nationaux et autres, sur la formation aux projets Molongi et Académie des Femmes candidates dispensée par NDI à ses délégués.

  • L’AFDC ORGANISE SON 2E CONGRES ORDINAIRE

    En ligne le 12-12-15

    L’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC), parti politique de la Majorité présidentielle et cher à Modeste Bahati Lukwabo, organise du 11 au 12 décembre 2015, sa deuxième session du Congrès Ordinaire à Béatrice Hôtel, dans la commune de la Gombe

  • DECLARATION POLITIQUE DE L'ALLIANCE DES FORCES DEMOCRATIQUES DU CONGO (AFDC)

    En ligne le 09-12-15

    Le Directoire National du Parti Politique dénommé « Alliance des Forces Démocratiques du Congo » en sigle « AFDC » s'est réuni ce lundi 30 novembre 2015 pour s'approprier du contenu du message de Son Excellence Joseph KABILA KABANGE, Chef de l'Etat, adressé à la nation le samedi 28 novembre 2015, en rapport avec la tenue du dialogue politique tant souhaité par la classe politique et la population congolaises.

  • BAHATI LUKWEBO PREND SES FONCTIONS AU MINISTERE DU TRAVAIL

    En ligne le 14-05-12

    BAHATI LUKWEBO PREND SES FONCTIONS AU MINISTERE DU TRAVAIL. Après l’investiture intervenue le mercredi 09 Mai à la représentation nationale, l’heure est aux remises et reprises dans différents ministère. Au Ministère de l’emploi, Travail et de la Pr

 



© 2016 AFDC. All Rights Reserved - mail