L'INFO CONTINUE SUR
Alliance des Forces Démocratiques du Congo
En Ligne le 01-12-2020 : 3E CONGRES DE L’AFDC: MODESTE BAHATI BAT LE RAPPEL DES TROUPES       En Ligne le 22-10-2020 : LORS DES SON RECENT SEJOUR DANS L'EST, BAHATI LUKWEBO ACCUEILLI COMME UN ROIS       En Ligne le 02-10-2020 : A la matinée politique de l’AFDC-A du samedi 26 septembre, Modeste Bahati Lukwebo vide son sac.       En Ligne le 19-06-2020 : COMMUNIQUE OFFICIEL       En Ligne le 29-05-2020 : DECLARATION       En Ligne le 19-05-2020 : Débâcle des élections de décembre 2018 : l’AFDC-A ouvre la boîte à pandore !       En Ligne le 26-10-2019 : SOUTIEN A MODESTE BAHATI : LES FEMMES DE L’AFDC-A ASSIÈGENT LE PARQUET PRES LA COUR DE CASSATION       En Ligne le 26-10-2019 : REGROUPEMENT POLITIQUE AFDC-A : LES DÉPUTÉS ET SÉNATEURS DÉBAUCHÉS BIENTÔT INVALIDÉS       En Ligne le 26-10-2019 : LA BASE DE L'AFDC-A EN SIT-IN AU PALAIS DU PEUPLE POUR DÉNONCER L'INJUSTICE.       En Ligne le 26-10-2019 : POUR HAUTE TRAHISON, L'ANCIEN SG PATRICK DJANGA ET COMPAGNIE EXCLUS DE L'AFDC.       En Ligne le 10-10-2019 : FACE A L'INJUSTICE DONT ILS SONT VICTIMES, BAHATI LUKWEBO ET L'AFDC-A VONT BIENTÔT SAISIR LES INSTANCES INTERNATIONALES.       En Ligne le 5-10-2019 : DEDOUBLEMENT DE L'AFDC-A, LE VPM DE L'INTÉRIEUR PROMET DE BARRER LA ROUTE AUX DISSIDENTS.       En Ligne le : LE SG AFDC PLACIDE MUTABUNGA REDYNAMISE LES ACTIVITES DE L'AFDC-A A TSHIKAPA AU KASAI       En Ligne le 1-10-2019 : DÉCRISPATION POLITIQUE : UNE FORTE DÉLÉGATION DE L'AFDC-A CHEZ OLENGA NKOY       En Ligne le 30-09-2019 : LE NOUVEAU SG DE L'AFDC ET SES ADJOINTS ONT ÉTÉ PRÉSENTES A LA BASE DE LA FÉDÉRATION DE MONT AMBA      


BAHATI LUKWEBO PREND SES FONCTIONS AU MINISTERE DU TRAVAIL

BAHATI LUKWEBO PREND SES FONCTIONS AU MINISTERE DU TRAVAIL. Après l’investiture intervenue le mercredi 09 Mai à la représentation nationale, l’heure est aux remises et reprises dans différents ministère. Au Ministère de l’emploi, Travail et de la Pr

BAHATI LUKWEBO PREND SES FONCTIONS AU MINISTERE DU TRAVAIL.

Après l’investiture intervenue le mercredi 09 Mai à la représentation nationale, l’heure est aux remises et reprises dans différents ministère.

Au Ministère de l’emploi, Travail et de la Prévoyance sociale nouveau maitre, BAHATI LUKWEBO a procédé à la passation des pouvoirs avec son prédécesseur Moussa, qui faisait l’intérim après la démission du Gouvernement MUZITO.

Dans son mot de circonstance, le Ministre sortant Moussa KALEMA a félicité le nouveau promu pour sa nomination tout en l’invitant à continuer la lutte pour donner aux Congolais des cadres de travail décent.

Conscient de la tâche lourde que doit abattre son successeur, le Ministre sortant a présenté un tableau plutôt sombre des difficultés de fonctionnement que rencontre ce méga Ministère depuis sa prise de fonction. Parmi les problèmes cités, il y a en ordre de priorité, celui qui concerne le fonctionnement des services du Ministre et des entreprises sous tutelle, à savoir l’INSS, INPP, ONEM, etc.

Au niveau de l’administration principalement, il y a le travail important que doivent réaliser les inspecteurs du travail, pour ne citer que ça. La liste des dossiers qui attendent Modeste BAHATI LUKWEBO reste exhaustive.

Pour le Ministre entrant BAHATI, il est resté très optimiste tout en signalant que tous les problèmes vont trouver des solutions avec la volonté de tous. Une occasion pour lui de rappeler à tous ses collaborateurs, le sens de la mission lui confiée par le chef de l’Etat, celle de moderniser le monde du travail, dans le cadre du programme gouvernemental.

Il a renchéri en ajoutant que cette modernisation ne sera possible qu’avec la transformation de l’homme.
Il a profité de cette occasion pour inviter tout le monde à quitter le vieil homme pour changer de mentalités.
BAHATI : un homme qui n’est plus à présenter aux Congolais
Ce vieux routier n’est plus à présenter au peuple congolais vu ses différentes prestations dans la vie politique.

Il a un parcours jalonné des mérites. Il est connu pour ses prises de positions objectives sur la vie politique, sociale culturelle et économique de la RDC.

Membre de la Société Civile, il s’est révélé lors de la Conférence Nationale Souveraine(CNS).
Il a dirigé la commission Banque, Monnaie et Crédit aux cotés de l’ancien gouverneur de la Banque Centrale du Congo Albert NDELE BAMU. Nommé à la tête de la Société Nationale d’Assurance SONAS, il s’est distingué par sa persévérance de faire assurer les véhicules de la mission des nations unies au Congo « MONUC ».
Il a présenté et défendu le dossier devant le Secrétaire Général de l’ONU et a fini par avoir raison de la MONUC, obligée de se conformer à la législation Congolaise en matière d’assurances.
Ministre du budget en 1994 il a initie la reforme qui touche tous les services et institutions éligibles au budget de l’Etat, en formant et en désignant des sous gestionnaires de crédit et des contrôleurs du budget pour assainir les recettes et dépenses publiques.
Nommé ministre de la fonction publique en 1995 sous MOBUTU, il a réussi à faire récupérer plusieurs milliards de nouveaux zaïres à la caisse de l’Etat en imposant un contrôle rigoureux de l’effectif des militaires.

Après avoir longtemps servi la nation congolaise au sein de la société civile, Modeste BAHATI a créé son parti politique dénommé Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) depuis le 15 novembre 2010. Son parti compte une vingtaine de députés à l’Assemblée Nationale issus de l’élection législative de novembre 2011.

Avant d’être nommé au gouvernement, l’actuel Ministre de l’Emploi du Travail et Prévoyance Sociale était député élu de la circonscription électorale de KABARE dans la province de SUD KIVU lors de l’élection du 28 novembre 2011.

Il y a peu l’homme venait de recevoir son doctorat PhD en économie appliquée à Bircham International University aux Etats Unis d’Amérique, après avoir brillamment soutenu sa thèse sur les banques commerciales face aux ratios prudentiels.

J. MUKELENGE/AFDC